GOMA - LA ATALAYITA - POZO NEGRO 

Difficulté: Moyenne / Basse.

Longueur:  14.5km

Résumé::

Entre rivières de lave et patrimoine aborigène, en direction de la plage.

1/17

Détails:

La piste quitte la route Ftv415 près du croisement de la route menant à la Casilla de Morales - Valles d’Ortega, en direction du SE. Vous marcherez à côté d'une des plus grandes plantations d'aloe vera en Europe, une plante qui s'est parfaitement adaptée aux îles et au climat et qui n'est plus utilisée comme aliment en raison de ses propriétés thérapeutiques et médicinales.

La piste reste parallèle au bord du champ de lave qui constitue le Malpaís Chico, créé par la lave de la Caldera de Gayria. En quittant le sommet de Goma au nord, vous continuez le long de la route, avec les montagnes Morro Halcones et Morro de la Pared sur votre droite, au sud.

À votre gauche, vous passez la ferme expérimentale de Pozo Negro appartenant au conseil de l'île de Fuerteventura qui marque l'entrée de la vallée de Pozo Negro. Cette ferme est habituée à travailler sur des techniques pour adapter les espèces alboréal au climat de Fuerteventura
et aussi pour améliorer la population du bétail des îles.

Traversez prudemment la route où vous entrez dans le champ de lave de Malpaís Grande et vous trouverez bientôt la piste qui mène à l’est en direction de Atalayita, un village autochtone.

La colonie autochtone consiste en un ensemble de structures de murs secs. Un tel établissement était toujours établi à proximité de sources d’eau provenant de l’altitude des montagnes adjacentes ou de l’escarpement de basalte eux-mêmes - un approvisionnement en eau potable était un facteur déterminant pour choisir le lieu où un village serait établi. Les maisons indigènes de Fuerteventura sont profondément enfoncées dans la terre, avec plusieurs marches qui descendent au pied de la maison, ce qui explique leur apparence très basse de l’extérieur. Il existe un centre d’information pour le site, mais celui-ci est temporairement fermé.

En continuant le long de la limite sud du champ de lave, vous atteignez le ruisseau Pozo Negro et ses villages de pêcheurs. Vous pouvez revenir par la route qui trace le bord nord du champ de lave ou vous pouvez continuer sur les pistes qui vont au nord jusqu'à La Torre et aux Salinas del Carmen (dépressions naturelles contenant du sel).